facebbok

Google +

Youtube

Rss

Web Radios

Français|

Accueil >Actualité >Communiqué

Communiqué07/11/2018 à 14:28

Aziz Ben Amor appelle le gouvernement à passer à L’État 4.0

Aziz Ben Amor appelle le gouvernement à passer à L’État 4.0

L’État 4.0 et la modernisation des services publiques sont des enjeux incontournables pour tous les pays du monde. la modernisation en question se joue dans des environnements très différents et à travers des problématiques extrêmement variées.

Une modernisation qui s’est invitée depuis quelques années dans les priorités des gouvernements et qui compte aujourd’hui parmi les impératifs stratégiques importants dans l’ensemble des secteurs comme dans l’ensemble des fonctions.

Mais quand on parle de modernisation, on parle de digital. On parle en réalité d’une très large variété de transformations qui peuvent concerner les différents services publics, la relation avec les citoyens, les opérations courantes, la constitution du capital de données, les modes de travail des administrations, la gestion des crises, avec le plus souvent un impact qui couvre simultanément plusieurs de ces volets.

Ces transformations sont complexes car elles sont au carrefour de la technologie, des attentes des citoyens et de la réglementation. Elles doivent se faire dans des délais courts, avec un certain degré de risque et de façon répétée dans le temps compte tenu des cycles technologiques qui se raccourcissent. Soit autant de défis à relever pour les administrations, leurs fonctionnaires et leurs collaborateurs pour passer à une « smart administration » qui utilise le Big-data, l’Intelligence Artificielle pour laisser de côté les pare feuilles, les faxes et les cachets humides.

Le digital via cette modernisation envahit, en effet, la société et l’économie à un rythme accéléré. Les canaux numériques et les technologies se multiplient et leurs usages montent en puissance auprès des citoyens ainsi que les entreprises dans tous les secteurs sans exception. Cela induit des bouleversements dans les modèles opérationnels, les modèles économiques avec parfois des impacts très importants sur toute la chaîne de valeur.

D’autre part, le numérique est un gisement de simplification et d’automatisation des processus et des interactions qui doit être exploité ailleurs que dans des sites web figés comme ceux de la majorité de nos administrations qui ne sont malheureusement pas assez développées technologiquement pour répondre aux besoins pressants d’un monde qui ne cesse d’évoluer. 

Cette modernisation 4.0 confère au digital un pouvoir de réduction des coûts et d’accélération de plusieurs services administratifs et automatiquement un pouvoir de lutte contre la corruption et les malversations surtout dans un contexte de ralentissement économique et d’accroissement de l’anarchisme.                       

L’état 4.0, l’état du Big-data et de l’intelligence artificielle via la mobilisation des données des citoyens, des entreprises et de l’écosystème national doit permettre d'aller bien plus loin que ce n'est le cas aujourd'hui et ceci vers une relation sur-mesure avec les administrations mais pas que ça.

Dans ce contexte, Mr Ben Amor appelle le gouvernement nouveau soit-il ou ancien, à élaborer un plan de modernisation à la hauteur des attentes des citoyens en se basant sur les dernières technologies dans l’ensemble des dimensions afin d’aboutir à des administrations zéro papier, zéro attente & zéro corruption. 

*Il est à rappeler que Mr Ben Amor est chroniqueur radio, Consultant auprès de plusieurs Organisations Régionales et DG d’une multinationale Belge en Tunisie. Il dispose aujourd'hui d'une expérience de 7 ans dans le développement, le management et la coordination à l’échelle nationale, régionale et internationale dans le secteur des TIC.

Voir tous les PODCASTS

PODCASTS

Business News du mercredi 23 janvier 2019

Business News

Business News du mercredi 23 janvier 2019

Bizerte : Une enveloppe de 500 MD pour la station de transport de Zarzouna

Revue de presse du mercredi 23 janvier 2019

Revue de presse

Revue de presse du mercredi 23 janvier 2019

Le conflit se poursuit entre le syndicat et le ministère de l'Education

Politica du mercredi 23 janvier 2019

Politica

Politica du mercredi 23 janvier 2019

Abir Moussi, invitée de Politica

Journal Info 12h00 du mercredi 23 janvier 2019

Journal Info

Journal Info 12h00 du mercredi 23 janvier 2019

Tabboubi : L'UGTT est prête à trouver un accord avec le gouvernement avant la grève

Journal Info 07h00 du mercredi 23 janvier 2019

Journal Info

Journal Info 07h00 du mercredi 23 janvier 2019

hfaiedh hfaiedh dévoile les dessous de la séance de négociations

Business News du mardi 22 janvier 2019

Business News

Business News du mardi 22 janvier 2019

Une croissance économique en Afrique de 4% en 2019, selon la BAD

voir tous les sondages

sondage

Soutenez-vous la campagne #StopMakingStupidPeopleFamous ?

76%
13 votes
12%
2 votes
12%
2 votes
Nombre total de votes : 17 Retour Voter Voir le résultat

CARICATURE DU JOUR

Voir toutes les caricatures

horoscope.jpg