facebbok

Youtube

Rss

Web Radios

Français|

Accueil >Chronique

Chronique

« L’effet divers des faits divers », rappel utile

Chronique 21/01/2021 à 09:48

« L’effet divers des faits divers », rappel utile

Par Mansour M’henni

Le 26 novembre 2013, je publiais ici même (jawharafm.net) une chronique sous le titre « L’Effet divers du fait divers ». Je la commençais ainsi : « L’Effet divers du fait divers. Voilà bien une citation de Claude Roy qu’il convient de toujours se remémorer en situations variables, pour raisonner des effets et des causes de certains faits de société ! » J’avais changé intentionnellement le pluriel de la citation source (« L’effet divers des faits divers ») par un singulier, à la recherche d’un certain effet insinué dont je ne sais s’il était relevé. Aujourd’hui, j’y reviens et je récupère mon pluriel, sous l’effet d’un nouveau contexte.



Le contexte actuel, on l’a sans doute deviné, c’est tout ce qui se passe dans mon pays et qui me semble relever d’une déroute caractérisée. Une violence presque généralisée est d’abord classée dans le fait divers, puis dénoncée autour de la théorie du complot. Finalement, nous voici avec une opposition qui présage d’une seconde révolution et d’un gouvernement qui parle à la façon d’un « je vous ai compris, mais… ». J’ai bien peur que, dans tout cela, l’essentiel reste de l’ordre des faits divers sans effets autres que des paroles de circonstance ou qu’il ne soit qu’une autre façon de monter le spectacle d’une bataille à mort pour le pouvoir !


N’empêche que dans la dernière allocution télévisée du président du Gouvernement, le 19 janvier 2021, un mot a retenu mon attention : l’écoute. Noble mot qui est toujours énoncé comme le prélude d’un salut programmé ! Mais voyons, en pratique, sommes-nous vraiment dotés, tous autant que nous sommes, d’une vraie compétence d’écoute ? Permettez-moi d’en douter car notre inscription dans la logique de l’écoute inscrit celle-ci dans la logique du dialogue polémique, devenu un artifice littéraire, plutôt que dans celle de la conversation où tous les participants ont le même statut et le même droit à l’intelligence collective et à l’information du destin, au sens philosophique du terme.


Curieusement, le contexte national actuel en a croisé un autre, celui de la première puissance mondiale, les USA, investissant le 20 janvier son nouveau président. J’ai failli me laisser séduire par le nombre de fois que l’écoute a été dite ou signifiée dans son discours ; j’étais tenté d’y voir l’amorce d’une pacification de notre monde et son salut. Mais voilà que très vite un refrain opiniâtre a jailli dans le discours du nouveau président : « Nous sommes les plus forts, nous avons toujours gagné ». 


De fait donc, quand un politique parle d’écoute, il entend cela comme une opportunité à même de le sortir d’une situation de crise. Alors que l’écoute est en principe un préalable à toute démarche initiatique d’un programme d’action et d’un projet de société. Mais ne diabolisons pas uniquement nos politiques parce que, à y voir de près, nous finirions par nous découvrir tous politiques. En effet, qui d’entre nous a assez d’hospitalité en soi aux idées et aux opinions d’autrui pour accepter de se remettre en question et de tout reprendre à zéro, avec autrui, sans concurrence obstinée et sans une incurable volonté de puissance ? Pour se faire, une intelligence supérieure devrait nous commander, nous faire être dans la relativité qui nous caractérise foncièrement. Dès lors, c’est la citation de Claude Roy, ou plutôt tout son poème qui serait notre ligne de conduite et l’amer éclairant notre chemin de vie.


Voici donc ce poème, de Claude Roy, que chacun devrait porter comme le bâton de Moïse dans cette nouvelle bergerie que semble devenir notre monde « moderne » :

Pour une nouvelle intelligence de la révolution

Chronique 14/01/2021 à 09:53

Pour une nouvelle intelligence de la révolution

Par Mansour M’henni

En ce 14 janvier de 2021, ce dixième anniversaire d’un événement important de l’Histoire de la Tunisie, il m’importe, comme d’autres concitoyens toujours de moins en moins nombreux peut-être, de réinterroger et de repenser la valeur symbolique de ce jour fatidique pour essayer d’en saisir le sens et d’en apprécier l’ampleur.

Démocratie, dites-vous ?!

Chronique 07/01/2021 à 16:06

Démocratie, dites-vous ?!

 Par Mansour M’henni

Voilà un autre de ces moments forts de la crise de la démocratie représentative, toute fondée sur la politique politicienne et sur la manipulation rhétorique.

Année qui vient, que nous apporteras-tu ?

Chronique 29/12/2020 à 10:09

Année qui vient, que nous apporteras-tu ?

Par Mansour M’henni


Je ne sais pas pourquoi, à la fin de chaque année qui part et dans l’attente d’une année qui vient, me reviennent avec insistance deux citations poétiques, l’une d’Al-Moutanabbi et l’autre de Lamartine, l’une sous forme de constat et l’autre d’interrogation !

Allégresse de la proximité et Culture de la maghrébinité

Chronique 26/12/2020 à 09:49

Allégresse de la proximité et Culture de la maghrébinité

Par Mansour M’henni

« Allégresse de la proximité », tel est le titre choisi par son Excellence l’Ambassadeur du Maroc en Tunisie pour un livre issu de son initiative et coordonné par lui-même. 

Tahar Chériaa malgré tout !

Chronique 18/12/2020 à 09:54

Tahar Chériaa malgré tout !

Par Mansour M’henni

Comme promis et malgré les conditions difficiles et des défaillances de certains appuis financiers promis (et normalement dus, quand il s’agit de subventions publiques aux actions associatives), le colloque « Littérature tunisienne et francophonie : l’être soi et l’être avec », organisé en hommage à Tahar Chériaa pour la dixième année de son décès, a bien eu lieu avec une réussite certaine, à tous points de vue.

Hommes d’État ou hommes politiques

Chronique 03/12/2020 à 11:35

Hommes d’État ou hommes politiques

Par Mansour M’henni 


A la Une d’hier, le Nouvelobs.com (https://www.nouvelobs.com/) publie, mis à jour ce 3 décembre 2020, « un long entretien accordé » au site par « Eric Roussel, auteur d’une biographie sur VGE » (entendez Valéry Giscard d’Estaing), à l’occasion du décès, par la covid 19, de l’ancien président de la République Française à l’âge de 94 ans.

Pharmacies non habilitées à écouler les vaccins

Chronique 23/11/2020 à 09:59

Pharmacies non habilitées à écouler les vaccins

Par mansour M’henni

Le propre d’une chronique, c’est que, d’un instant à l’autre, elle peut virer d’un sujet à l’autre. Tel est le cas de celle-ci qui se préparait à aborder un sujet culturel et qui a subitement basculé du côté social, à supposer que les questions sociales ne sont pas foncièrement culturelles, ce que je ne saurais concéder.

La Mémoire d’un philosophe pour le devenir de la philosophie

Chronique 17/11/2020 à 13:01

La Mémoire d’un philosophe pour le devenir de la philosophie

Par Mansour M’henni

La parution récente du livre de Fathi Triki, La Mémoire et le devenir. Etapes de mon autobiographie (Tunis, Mediterranean Publisher, 2020), a suscité en moi une série d’impressions et de réflexions que j’ai senti le besoin d’exprimer, et qui seront peut-être partagées par des lecteurs intéressés.

Tahar Chériaa dix ans après

Chronique 04/11/2020 à 09:58

Tahar Chériaa dix ans après

Par Mansour M’henni

Ce mercredi 4 novembre 2020 devrait être commémorée la clôture de la dixième année du décès de Tahar Chériaa, le fondateur des Journées cinématographiques de Carthage et le « père du cinéma arabe et africain » comme se plaisent à le baptiser de nombreux spécialistes dans le monde.

A l’écoute des fléaux

Chronique 30/10/2020 à 09:30

A l’écoute des fléaux

Par Mansour M’henni

« C’est écrit dans le ciel », diraient les fatalistes. Il fallait que la covid 19 envahisse le monde et nous pourrisse l’existence. Il fallait aussi que des musulmans se mettent à tuer des gens le plus atrocement du monde, sous prétexte de défendre l’image du Prophète. Même le jour du Mouled !

L’équation difficile du secteur de l’information

Chronique 22/10/2020 à 10:00

L’équation difficile du secteur de l’information

Par Mansour M’henni

L’attention critique et même contestataire est focalisée ces derniers jours sur un débat houleux au sein de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) et projetant ses éclats tant dans les secteurs concernés qu’auprès du commun des citoyens, même si pour ces derniers la passion est largement atténuée par des dépits et des désenchantements de toutes natures et de toutes parts.

Bizerte, notre mémoire et notre conscience

Chronique 16/10/2020 à 09:12

Bizerte, notre mémoire et notre conscience

Par Mansour M’henni


J’avoue ne pas être surpris par les propos de quelques commentateurs et chroniqueurs qui, dans le prolongement de l’attitude de certains responsables et activistes politiques, et peut-être de connivence avec eux, n’arrêtent pas de traiter Bourguiba de tous les noms et de l’accuser de tous les crimes, à chaque commémoration des dates symboliques de l’histoire de notre pays et de sa lutte pour la libération nationale et l’édification de son Etat moderne.

Pensements pour la Journée des enseignants

Chronique 06/10/2020 à 10:15

Pensements pour la Journée des enseignants

Par Mansour M’henni

Le 5 octobre de chaque année, depuis 1994, est commémorée « la signature de la recommandation concernant la condition du personnel enseignant », à l’initiative de l’UNESCO et de l’Internationale de l’éducation. Louable est cette décision quand on sait le rôle que jouent les enseignants, tous niveaux confondus, dans l’édification d’un modèle de société et dans la sculpture de la conscience citoyenne. Plus d’un quart de siècle après cette décision, il serait bon d’en évaluer l’impact et peut-être d’en réviser le fonctionnement.

Economique Jawhara FM

jmc
Voir tous les PODCASTS

PODCASTS

Business News du lundi 18 Janvier 2021

Business News

Business News du lundi 18 Janvier 2021

Le taux de change du jour

Journal Info 07h00 du lundi 18 Janvier 2021

Journal Info

Journal Info 07h00 du lundi 18 Janvier 2021

Protestations nocturnes : 50 éléments arrêtés dont un enfant

  Economica du lundi 18 Janvier 2021

Economica

Economica du lundi 18 Janvier 2021

Les répercussions du Confinement total et ciblé sur l'économie tunisienne

Economica du mardi 12 Janvier 2021

Economica

Economica du mardi 12 Janvier 2021

Appréciation du Dinar tunisien par rapport au dollar

Economica du jeudi 10 décembre 2020

Economica

Economica du jeudi 10 décembre 2020

Hausse des investissements en Tunisie en 2020

Business News du jeudi 10 décembre 2020

Business News

Business News du jeudi 10 décembre 2020

Les réserves en devises couvrent désormais 158 jours d’importation

voir tous les sondages

sondage

Pensez-vous que la pandémie du Covid-19 prendra fin en 2021 ?

27%
4 votes
73%
11 votes
Nombre total de votes : 15 Retour Voter Voir le résultat
horoscope.jpg