facebbok

Youtube

Rss

Web Radios

Français|

Accueil >Actualité >Chronique

Chronique13/09/2023 à 09:23

C'est dans les épreuves qu'on reconnaît ses vrais amis

C'est dans les épreuves qu'on reconnaît ses vrais amis

Par Mansour M’henni


 La présente chronique a commencé le jour même de l’annonce du séisme du Maroc et des conséquences tragiques ; elle a été particulièrement justifiée aussi par l’attitude immédiatement prise par les autorités algériennes, en signe de solidarité avec le pays frère.

 Cependant, il a fallu temporiser un peu la finalisation de sa rédaction pour voir plus clairement dans les différentes réactions des suites de ce drame humain. Le célèbre dicton vaut encore sa sagesse : « Les moments difficiles révèlent toujours les vrais amis ».

C’est un dicton qui trouve sa pleine expression dans la déclaration officielle de l’Algérie, le 9 septembre, d’ouvrir son espace aérien pour les opérations de secours et de solidarité en faveur des sinistrés du puissant et dramatique séisme ayant frappé la nuit même le pays frère.

Mais l’Algérie ne s’est pas contentée de cela ; elle a présenté ses condoléances et a proposé son appui solidaire et son soutien fraternel. Indépendamment de l’aboutissement de l’offre de soutien, dépendant sans doute de données organisationnelles contraignantes, la décision de l’Algérie l’honore et réjouit les citoyens de la région qui croient au Maghreb comme une unité géostratégique et civilisationnelle et qui sont capables de se détourner de certains malentendus circonstanciés pour tenir d’abord et surtout à l’essentiel des rapports inaliénables entre les peuples et les pays frères.
C’est en fait de l’attachement à ce premier noyau unifiant que s’initie et s’étend progressivement vers l’universel toute l’humanisation des rapports entre les peuples, les pays et les personnes.
C’est à cette première conviction que se tient et se défend la notion de monde.
Rappelons que le Maroc avait déjà envoyé des signes clairs et sincères vers la normalisation des rapports et la mise à niveau d’une nouvelle stratégie maghrébine revue et corrigée vers de meilleurs résultats et moins d’aléas. Précisons également que la Tunisie, déjà en concertation pour une normalisation de ses relations avec le Maroc, croyons-nous savoir, n’a pas tardé à présenter ses condoléances, à exprimer sa solidarité et à proposer son soutien concret.
De quoi croire que toutes les conditions, ou presque, sont aujourd’hui propices à un réveil de la conscience de maghrébinité, sans pour autant en faire un outil de remise en question des relations bilatérales de chaque pays du Maghreb avec un ou plusieurs autres pays. Une maghrébinité de conversation sereine, de relativisation des choses ; mais une maghrébinité d’inaliénable solidarité et de juste compréhension des pays frères dans l’espace civilisationnel qui les unit.
Il y a tout le lieu de croire qu’avec cette nouvelle voie ouverte devant ce noble objectif, grâce aux gestes de l’Algérie et de la Tunisie, le drame marocain aura servi à quelque chose et ses morts sont à honorer comme des martyrs de la maghrébinité puisque leur mort aura permis de ressouder son noyau central à partir duquel tout le reste viendrait. Parallèlement, un autre drame naturel, au moins en apparence, a éclaté en Libye des suites de la tempête Daniel causant autant de dégâts et de victimes que le séisme au Maroc.
Ce fut aussi l’occasion d’une autre expression de la solidarité. Force est cependant d’espérer que certaines voix n’abusent pas de la logique conflictuelle à l’occasion, rien que parce que le Maroc a tenu à organiser l’assistance et les secours humanitaires qui lui sont proposés.
En effet sans une organisation méticuleuse, la confusion peut prendre le dessus sur les honnêtes intentions et produire l’effet contraire.
Le Maroc sait alors qu’il dispose de soutiens concrets, en attente d’autorisation.
Il a remercié tous les concernés.
Mais les responsables du pays gèreront la situation dans les règles qui garantissent le bon déroulement des choses. Restons solidaires et faisons-leur confiance.
S’il y a d’autres tensions à faire valoir, laissons-les en dehors de la triste circonstance.

Economique Jawhara FM

jmc
Voir tous les PODCASTS

PODCASTS

Economica du jeudi 15 Février 2021

Economica

Economica du jeudi 15 Février 2021

L'artisanat tunisien : La plupart des sociétés se trouvent dans une situation critique, 40% ont déjà déposé la clé sous la porte

Business News du lundi 15 Février 2021

Business News

Business News du lundi 15 Février 2021

Les préparatifs du ministère du Commerce pour le mois de Ramadan

Business News du lundi 18 Janvier 2021

Business News

Business News du lundi 18 Janvier 2021

Le taux de change du jour

Journal Info 07h00 du lundi 18 Janvier 2021

Journal Info

Journal Info 07h00 du lundi 18 Janvier 2021

Protestations nocturnes : 50 éléments arrêtés dont un enfant

  Economica du lundi 18 Janvier 2021

Economica

Economica du lundi 18 Janvier 2021

Les répercussions du Confinement total et ciblé sur l'économie tunisienne

Economica du mardi 12 Janvier 2021

Economica

Economica du mardi 12 Janvier 2021

Appréciation du Dinar tunisien par rapport au dollar

voir tous les sondages

sondage

Pensez-vous que la situation épidémiologique va s'améliorer ?

46%
107 votes
22%
52 votes
32%
75 votes
Nombre total de votes : 234 Retour Voter Voir le résultat
horoscope.jpg