facebbok

Youtube

Rss

Web Radios

Français|

Accueil >Actualité >Chronique

Chronique03/06/2019 à 09:23

Chahed à la présidence de Tahya Tounès pour de nouveaux messages

Chahed à la présidence de Tahya Tounès pour de nouveaux messages

Par Mansour M’henni

Youssef Chahed est finalement élu, comme attendu, à la présidence de son nouveau parti Tahya Tounès. Que cela soit officiel et public, est de nature à donner plus de visibilité à un groupe de mouvements politiques parti de la même base, mais finalement disséminés en plusieurs structures. Il s’agit évidemment de toute la progéniture de Nidaa Tounès, et peut-être aussi de ceux qui, un jour ou l’autre de la grande aura de celui-ci, ont rêvé, désiré, pensé et mal négocié des formes de coalition avec lui, allant jusqu’à la fusion.

Le retard de cette annonce a donné lieu à plusieurs spéculations, en rapport surtout à une possible reconstruction du « grand Nidaa » de 2013-2014 : on a même pu avancer une possible prise en main par Y. Chahed des rênes du parti qui l’a fait président du gouvernement, avec l’ambition et la volonté collectives de recouvrer une meilleure visibilité avec une action et une crédibilité réconfortantes pour les fans et les sympathisants de cette structure politique ayant pu un jour faire le poids face à Ennahdha.

L’idée a repris place dans les soupçons et les consciences après les deux pseudo-congrès du Nidaa, ces derniers temps, et toutes les histoires et les polémiques farcesques qui les ont accompagnés, d’abord au vu de certaines déclarations de leurs dirigeants et de leurs alliés potentiels, mais ensuite et surtout à l’annonce d’une initiative que lancerait le président fondateur du parti originel, par ailleurs président de la République, pour essayer de sauver cette mouvance politique du démantèlement. Même El-Machrou3, qui semblait tout parti pour un mariage heureux avec Tahya Younès, reprend des distances et nuance ses positions à la lumière de l’annonce présidentielle. Mohsen Marzouk aurait-il retrouvé son rêve de prendre les commandes d’un grand Nidaa ? Trop de choses se sont passées, pour laisser une crédible probabilité à cette option. Tout au plus y aurait-il un réarrangement de répartitions des tâches de façon à ne pas paraître léser les enfants les plus virulents du parti.

Devant cette situation ouverte à tous les paris, le dernier pas franchi par Tahya Tounès et son président, désormais officiel et indiscutable en tant que tel, remet les cartes en place et signifierait que ce nouveau parti n’est nullement concerné par l’initiative présidentielle, ni par l’évolution des affaires internes de Nidaa Tounès. Ainsi, on semble renvoyer la balle à certains : « Nous voici bien installés dans notre structure ! Réglez vos affaires et quand vous y verrez plus clair, nous pourrons reprendre les discussions et les concertations avec vous. »

D’ailleurs, à première vue, si l’initiative présidentielle de réconciliation nidaïste a des chances de réussir, elle le serait sur la base d’un plébiscite, imposé ou consenti, en faveur de Selma Elloumi comme présidente du parti, la figure la plus à même peut-être d’imposer le respect de tous. On aurait pensé à Mohsen Marzouk comme secrétaire général, mais celui-ci est sous le poids d’une équipe autour de lui, qui ne tarderait pas à repenser la structure interne de son parti, après les élections de 2019. Il sait donc que s’il opte pour une telle offre, la plupart des siens iraient vers Tahya Tounès. Il attend donc et décidera plus tard, du haut de l’échelle de son parti à lui et non du parti de Béji Caïd Essebsi.

Quant à la fusion d’Al-Moubadara dans Tahya Tounès, elle ne causera pas de problèmes à celui-ci étant donné la modestie, par trop réaliste, des dirigeants de celui-là qui, ces derniers temps, a vu quelques uns des plus enthousiastes des siens le déserter soit pour le cal du Badil, soit pour celui de Abir.

Voir tous les PODCASTS

PODCASTS

Journal Info 12h00 du samedi 20 Juillet 2019

Journal Info

Journal Info 12h00 du samedi 20 Juillet 2019

BCE va s’adresser au peuple tunisien dans les prochains jours

Journal Info 07h00 du samedi 20 Juillet 2019

Journal Info

Journal Info 07h00 du samedi 20 Juillet 2019

L’ISIE recommande d’appliquer l’actuelle loi sur les élections si BCE ne promulgue pas la nouvelle loi

Politica du jeudi 18 Juillet 2019

Politica

Politica du jeudi 18 Juillet 2019

Le ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed invité de Politica

Business News du jeudi 18 Juillet 2019

Business News

Business News du jeudi 18 Juillet 2019

Baisse des échanges commerciaux durant le premier semestre 2019

Revue de presse  du jeudi 18 Juillet 2019

Revue de presse

Revue de presse du jeudi 18 Juillet 2019

Le Parlement adopte un accord de prêt de la Banque africaine de développement

Journal Info 12h00 du jeudi 18 Juillet 2019

Journal Info

Journal Info 12h00 du jeudi 18 Juillet 2019

Réunion de la commission administrative nationale de l'UGTT

voir tous les sondages

sondage

Quelle est la principale raison de l'élimination de la Tunisie de la Coupe d’Afrique

17%
2 votes
25%
3 votes
58%
7 votes
Nombre total de votes : 12 Retour Voter Voir le résultat

CARICATURE DU JOUR

Voir toutes les caricatures

horoscope.jpg