facebbok

Youtube

Rss

Web Radios

Français|

Accueil >Actualité >Chronique

Chronique23/07/2018 à 09:17

Les Gens de la culture et la notion du « trop tard »

Les Gens de la culture et la notion du « trop tard »

Par Mansour M’henni

Surprenante a été une attitude exprimée récemment dans notre pays par certaines gens de la culture (nous insistons sur « certaines gens) qui lancèrent un appel (sonnant comme une pétition, liste à l’appui) pour « la récupération de la patrie » (sic !).

Il va sans dire que la surprise ne vient pas de l’initiative elle-même qui, en démocratie, reste du droit de chacun, comme toute autre initiative, et dont la configuration la plus courante, de par la loi, est sa mise en structure d’association civile ou de parti politique. La surprise vient de la qualification que se sont attribuée ces 65 personnes environ (un nombre qui pourrait en rappeler un autre, équivalent ou presque) en titrant leur liste : « LES gens de la culture et de l’art pour sauver ce qui reste de la patrie », et en résumant leur projet par cette phrase : « Quand les gens de la culture, les artistes, les gens des lettres, les gens du théâtre et les poètes disent : Assez de cette farce politique… Nous voulons récupérer la patrie et la sauver avant qu’il ne soit trop tard. Début de la lutte. »

Ainsi, me paraît-il, le principal reproche à faire au groupe, c’est de se désigner comme « LES gens de la culture ». Comment ces gens, qui font sans doute partie des gens de la culture, peuvent-ils s’octroyer le droit et le pouvoir de se considérer comme LES gens de la culture, supposant donc que les autres ne le sont pas ou, à la limite, pouvant l’être en se joignant à leur mouvement ? Trop de prétention, trop tard aussi peut-être, pour valoir un quelconque héroïsme de circonstance ! Cela rappelle un certain corporatisme qui n’a fait, à chaque fois, que diviser les compétences et disperser les énergies, dans le secteur concerné et même dans la population la plus large.

De fait, donc, s’il s’agit d’une simple maladresse linguistique (ce qui étonnerait davantage, au vu des spécialités des personnes inscrites ou signataires de la pétition), un rectificatif peut être publié et dissiper ainsi un malencontreux malentendu. En effet, pour lancer un appel au nom des gens de la culture (au sens large), il aurait fallu lancer un appel, largement diffusé, à un grand rassemblement ouvert pour débattre de la démarche et l’annoncer en tant que projet d’action de la population culturelle (surtout que nul plan d’action n’a été rendu public). Quant à la démarche en question, dont il a fallu se renseigner après coup sur le lieu de lancement, elle n’a fait que réunir un ensemble de gens plus dans leurs proximités professionnelle (malgré une diversité recherchée, au sens même d’artificielle) et/ou idéologique.

A présent, concernant le contenu, il est sans doute permis de se poser une autre question quelque peu d’importance :

Ces gens de la culture veulent « récupérer la patrie » ?! Est-ce à dire qu’ils y ont renoncé pour un temps ou qu’ils l’avaient donnée en bail ? C’est grave, non ?! Un homme ou une femme de la culture ne renonce jamais à sa patrie et à l’engagement de la servir, de quelque façon que cela se présente, au risque même de se tromper de stratégie et de la corriger chemin faisant. Il ou elle ne délègue pas la responsabilité du sort de la patrie, pour se réveiller au bord du précipice et chercher à se dresser en sauveur ; il ou elle accompagne tout ce qui s’y fait pour intervenir et lutter par tous les moyens dont il ou elle pourrait disposer. 

On sent certes l’influence, ou la « récupération », d’une chanson du même style ; mais le propos est peut-être à revoir ! D’ailleurs, la chanson en question ne parle pas de « ce qui reste de la patrie » ! Car la patrie n’est ni dissécable ni partageable dans le sens de la « part du gâteau », comme on semble voir les choses depuis un certain temps.

L’intention du présent propos n’est nullement de dénigrement ; elle s’inscrirait plutôt dans l’esprit de conversation, qui semble avoir manqué à l’initiative lancée.

Encore une fois donc : Mieux vaut tard que jamais !

Economique Jawhara FM

jmc
Voir tous les PODCASTS

PODCASTS

Economica du lundi 03 Août 2020

Economica

Economica du lundi 03 Août 2020

Les principales mesures relatives à la Douane

Business News du lundi 03 Août 2020

Business News

Business News du lundi 03 Août 2020

Retour des vols irréguliers à partir de 13 août

Journal Info 12h00 du lundi 03 Août 2020

Journal Info

Journal Info 12h00 du lundi 03 Août 2020

Gouvernement : Hichem Mechichi entame les concertations avec les groupes parlementaires

Journal Info 07h00 du lundi 03 Août 2020

Journal Info

Journal Info 07h00 du lundi 03 Août 2020

Covid-19 : 9 nouveaux cas de contamination, dont 7 locaux

Journal Info 12h00 du dimanche 02 Août 2020

Journal Info

Journal Info 12h00 du dimanche 02 Août 2020

Mohamed Ennaceur concernant l'état catastrophique du Palais du leader Habib Bourguiba : Cela fait honte

Journal Info 07h00 du dimanche 02 Août 2020

Journal Info

Journal Info 07h00 du dimanche 02 Août 2020

Covid-19 : Une nouvelle contamination importée à Chebba

voir tous les sondages

sondage

Le Tunisien se conformera-t-il aux mesures nécessaires pour faire face à la deuxième vague du Covid-19 ?

50%
2 votes
50%
2 votes
0%
0 vote
Nombre total de votes : 4 Retour Voter Voir le résultat
horoscope.jpg