facebbok

Youtube

Rss

Web Radios

Français|

Accueil >Actualité >Chronique

Chronique14/12/2018 à 09:23

Les temps des malentendus et des malentendants

Les temps des malentendus et des malentendants

Par Mansour M’henni

Qu’est-ce qui nous arrive ? C’est la question qu’on est en droit de se poser devant le spectacle farcesque des cacophonies qui se multiplient un peu partout où l’on croît être (peut-être fait-on seulement le croire) dans le débat, la discussion, le dialogue, la négociation, et autres termes du même paradigme.

En effet, au terme de ces différentes circonstances d’échange, le spectateur, c’est-à-dire le citoyen, sort presque toujours avec un sentiment de déprime, voire même de révolte contre la politique et les politiciens, toutes catégories confondues : gouvernants de l’exécutif et du législatif, opposition partisane ou autre, syndicats, intellectuels, etc. On parle certes, mais on ne s’écoute pratiquement pas et par conséquent on ne s’entend pas à la fin. On n’a jamais la satisfaction d’une entente concluante qui infirmerait le dicton bien à propos, chez nous : « Les Arabes se sont mis d’accord pour ne jamais être d’accord ».

C’est que, dans la plupart de ces rencontres, les gens ne s’écoutent pas entre eux et chacun ne fait qu’écouter, et batailler pour faire écouter sa propre voix supposée porter haut et fort la seule vérité qui vaille. La preuve, c’est que le locuteur a rarement l’occasion de finir le développement de sa pensée, et parfois ne peut même pas finir sa phrase. D’autres locuteurs ne finissent pas de déballer des analyses et des thèses interminables, comme pour laisser le moins de temps possible à autrui. D’ailleurs certains animateurs semblent contaminés par le même élan volubile, perdant ainsi les repères professionnels qui font un bon conducteur de débat et qui le préviennent contre la tentation oratoire et la passion démagogique de mauvais aloi. A croire que nous sommes un peuple de malentendants !

Comme un malheur ne vient jamais seul (peut-être y a-t-il là un effet de miroir ?), l’enceinte hautement symbolique de la pratique démocratique, en l’occurrence celle des représentants du peuple, ne cesse de nous fournir des cas d’école en matière de pratique incorrecte, impolie même jusqu’à la diffamation et à l’insulte, de l’échange discursif et de l’éthique qui devrait y prévaloir avant tout contenu politique. Un député qui recourt à ce genre de propos et de comportements inconsidérément agressifs donne la preuve de la faiblesse de ses arguments et même de la fragilité de sa foi dans ce qu’il dit.

Pour justifier, et même flatter ce genre de performances polémistes et provocantes, d’aucuns allèguent la démocratie. Mais à ce propos, il nous paraît y avoir un profond malentendu, sur le sens même de la démocratie et sur ses ingrédients. Nous l’avions souligné à plusieurs reprises, avant même que le slogan ne soit d’usage en France suite au mouvement des gilets jaunes et qu’il ne soit répercuté chez nous de différentes manières, la démocratie n’est pas forcément la loi imposée de la majorité, dût-elle émaner d’élections libres et transparentes ; elle n’est pas non plus la loi autrement imposée de la minorité, surtout « par la rue » comme on le dit souvent.

La démocratie est conversationnelle ou elle n’est pas, et cela est à comprendre par toutes les instances impliquées, celles dans l’exercice du pouvoir et celles dans la pratique de l’opposition ou de la modération. Conversationnelle dans les règles de l’art d’une vraie conversation horizontale où toute opinion et toute proposition doit être écoutée et étudiée dans ses aspects logiques et pratiques, afin qu’un consensus émane de cette concertation ouverte où le dit est en pleine conformité avec ce qui est et ce qui se fait et où le peuple joue le rôle d’arbitre grâce à une information complète et fidèle sur le déroulement de toutes les conversations de cette nature.

Qu’on ne nous dise pas encore que c’est utopique. Cessons de nous comporter en malentendants vivant en plein malentendu et pour en sortir, osons croire que, pour ceux qui le veulent, le rêve d’aujourd’hui est toujours la matrice de la réalité de demain.   

Economique Jawhara FM

jmc
Voir tous les PODCASTS

PODCASTS

Economica du mercredi 05 Août 2020

Economica

Economica du mercredi 05 Août 2020

Groupe chimique tunisien : La situation financière difficile empêche le paiement des salaires du mois d'août

Business News du mercredi 05 Août 2020

Business News

Business News du mercredi 05 Août 2020

Les prix de l'Or et du Pétrole en hausse

  Journal Info 12h00 du mercredi 05 Août 2020

Journal Info

Journal Info 12h00 du mercredi 05 Août 2020

Les accompagnateurs des voyageurs interdits d'accéder à l'aéroport de Tunis Carthage

  Journal Info 07h00 du mercredi 05 Août 2020

Journal Info

Journal Info 07h00 du mercredi 05 Août 2020

Explosions de Beyrouth : Le bilan des victimes s'alourdit, l'Etat d'urgence décrété

Economica du mardi 04 Août 2020

Economica

Economica du mardi 04 Août 2020

Groupe chimique tunisien : La situation financière difficile empêche le paiement des salaires du mois d'août

Business News du mardi 04 Août 2020

Business News

Business News du mardi 04 Août 2020

Bourse de Tunis : L'indice Tunindex termine stable

voir tous les sondages

sondage

Le Tunisien se conformera-t-il aux mesures nécessaires pour faire face à la deuxième vague du Covid-19 ?

38%
3 votes
63%
5 votes
0%
0 vote
Nombre total de votes : 8 Retour Voter Voir le résultat
horoscope.jpg