facebbok

Youtube

Rss

Web Radios

Français|

Accueil >Actualité >Chronique

Chronique01/12/2023 à 10:30

Pour une autre considération des repérages géographiques

Pour une autre considération des repérages géographiques

Par Mansour M’henni

Les 8 et 9 novembre 2023, sous l’égide de l’Université Tunis El Manar (UTM), en partenariat scientifique et organisationnel avec le Centre d'études et de recherches économiques et sociales (CERES) et avec l’Université de Monastir (UM), un important colloque a été organisé par l’association « Questions et Concepts d’Avenir » (QCA) autour de la question « Citoyenneté et flux migratoire via la méditerranée hier et aujourd’hui : Pour une réflexion dépolitisée ».

Il s’agissait en fait de la troisième édition d’un colloque international annuel baptisé « Science-Culture-Citoyenneté », l’édition (SCC 3) appuyée par l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis (ISSHT) et par l’Institut Supérieur des Langues de Moknine (ISLMok).

Conformément à une tradition éditoriale que nous essayons d’adopter dans cet espace d’écriture lorsque l’opportunité se présente, notre objectif premier n’est pas de faire le reportage de l’événement (même si cela se fait partiellement par la force des choses), mais d’inviter à des interrogations et à des réflexions autour des questions nous paraissant à même d’informer l’avenir, ou au moins de l’initier à partir de quelques lumières de conscience et d’intelligence.

En effet, entre le premier jour à l’ISSHT et le deuxième au CERES, à raison de huit communications par journée, ce colloque a permis la présentation de toutes les interventions programmées (16, dont deux à distance à partir de la FLSH Muhammedia de l’Université Hassen 2 – Casablanca, Maroc) et, à chaque fois, des discussions fort animées ont mis en évidence l’importance et la gravité de la problématique retenue pour cette rencontre à l’initiative du DG du CERES, Pr. Youssef Ben Othmane qui a ouvert les travaux en compagnie du Pr. Moez Chafra, président de l’UTM.

L'une des questions soulevées avec acuité est celle de la hiérarchisation des lieux et des directions géographiques en termes de valeurs, donc de façon ségrégationniste. En effet pourquoi faire du Nord de la Méditerranée un pôle positif, fût-il puissant militairement et économiquement, en face du Sud qui serait négatif, de son impuissance militaire et sa précarité économique et sociale ?

Quelles que soient les caractéristiques de tous genres présidant à cette hiérarchie, qui est loin d’être une simple perception objective des choses, celle-ci s’opposerait foncièrement à une approche des êtres et des sociétés du point de vue des droits inaliénables de l’être humain, pour tous les êtres humains ?

Ne cultive-t-elle pas le sens de l'inégalité et les sentiments d'infériorité humaine face à des semblables dans l'humanité dotés de privilèges arbitraires ? Un argument fort logique a été avancé pour étayer cette critique selon lequel les pays du nord de la Méditerranée sont bien des pays du sud de l’Europe et les pays du sud de la Méditerranée sont bien des pays du Nord de l’Afrique !

Faut-il donc que s’obstiner à reconduire cette division des humains alors qu’un esprit solidaire et une interaction conversationnelle seraient plus propice à une bonne gestion de la « société universelle », une société fondée sur le respect des différences et des libertés responsables et s’inscrivant dans l’esprit d’une hospitalité affective, intellectuelle et culturelle en vue de toujours rehausser l’humanité pour la consécration de sa meilleure raison d’être ?

Il y a sans doute plusieurs voix, criées ou chuchotées, qui ne tarderont pas d’ironiser sur l’idéalisme et l’utopisme d’un tel propos en ces jours où partout il n’y a d’appel que pour tuer l’autre ou l’avilir, du seul fait qu’il soit Autre et qu’il est supposé menacer leurs intérêts, voire étriquer leur espace vital. Nous disons encore que cette hiérarchisation des hommes et des groupes humains n’a engendré que des catastrophes et qu’il est temps de voir les choses autrement.

Merci encore au colloque SCC3 pour cette ouverture, puisse le SCC4 (prévu en novembre 2024) aller plus loin dans les mêmes interrogations, dans l’esprit même de l’association initiatrice et de ses partenaires : « penser les Questions et las Concepts d’Avenir » (QCA) !

Economique Jawhara FM

jmc
Voir tous les PODCASTS

PODCASTS

Economica du jeudi 15 Février 2021

Economica

Economica du jeudi 15 Février 2021

L'artisanat tunisien : La plupart des sociétés se trouvent dans une situation critique, 40% ont déjà déposé la clé sous la porte

Business News du lundi 15 Février 2021

Business News

Business News du lundi 15 Février 2021

Les préparatifs du ministère du Commerce pour le mois de Ramadan

Business News du lundi 18 Janvier 2021

Business News

Business News du lundi 18 Janvier 2021

Le taux de change du jour

Journal Info 07h00 du lundi 18 Janvier 2021

Journal Info

Journal Info 07h00 du lundi 18 Janvier 2021

Protestations nocturnes : 50 éléments arrêtés dont un enfant

  Economica du lundi 18 Janvier 2021

Economica

Economica du lundi 18 Janvier 2021

Les répercussions du Confinement total et ciblé sur l'économie tunisienne

Economica du mardi 12 Janvier 2021

Economica

Economica du mardi 12 Janvier 2021

Appréciation du Dinar tunisien par rapport au dollar

voir tous les sondages

sondage

Pensez-vous que la situation épidémiologique va s'améliorer ?

47%
107 votes
21%
48 votes
32%
73 votes
Nombre total de votes : 228 Retour Voter Voir le résultat
horoscope.jpg