facebbok

Youtube

Rss

Web Radios

Français|

Accueil >Actualité >Chronique

Chronique20/12/2021 à 12:11

Retour sur la CAN pour repenser le Maghreb

Retour sur la CAN pour repenser le Maghreb

Par Mansour M’henni 


Les nombreux commentaires ayant accompagné la Coupe Arabe des Nations (CAN) ou lui ayant succédé ne laissent pas indifférente toute personne qui les lit ou les entend dans leur diversité conduisant jusqu’à la contradiction. 

C’est peut-être un signe de bonne santé mentale et sociale du point de vue de l’affirmation de nos différences et de nos divergences qui, convenablement perçues, pourraient initier notre sens de la tolérance, de la relativité des choses et de la démocratisation de nos rapports. Encore faudrait-il contenir, de cet ensemble, certains débordements tellement passionnés qu’ils mettent en danger tout processus culturel ayant pour objectif la pacification du vivre-ensemble.
Pour ma part, je voudrais m’attarder un peu, dans ce propos, sur le cas du Maghreb qui est en situation inconfortable entre, d’une part, les tiraillements politiques et les tensions qui en naissent, d’autre part la grande amitié, fraternelle et hospitalière, entre les peuples de ses pays. Le plus sympathique dans ce cas de figure, c’est que les réactions populaires ne sont pas toujours dans l’esprit ni dans le sens constaté chez les maîtres du pouvoir dans chacun de ces pays.
Le cas le plus éloquent, dans cette compétition arabe avec des prolongements mondiaux pour la circonstance (une sorte de première de la Coupe du Monde), est incontestablement le match entre l’Algérie et le Maroc.
Avant le match, chacun allait de ses suppositions et de ses prévisions ayant trait à la tension probable entre des joueurs dont les deux pays sont en conflit manifeste laissant même prévoir une recrudescence inquiétante pour toute la région.
Mais les joueurs des deux équipes ont fait preuve d’une sagesse et d’une civilité à faire oublier toutes les frictions politiques et à inscrire leurs rapports dans l’éthique sportive et dans les nobles valeurs humaines.
Leurs gestes, sympathiquement et affectivement rappelés par plusieurs commentateurs, ont fait l’effet d’un élan d’espoir injecté dans les nerfs de la région maghrébine, pour y faire repousser l’arbre fertile et beau de leur rêve commun, celui d’un Maghreb solidaire, respectueux des différences mais fédéré autour de l’intérêt commun et du développement partagé.
J’ai lu et reçu plusieurs commentaires d’intellectuels, d’universitaires et même d’anciens responsables politiques ainsi que de nombreux citoyens fidèles des réseaux sociaux, tous heureux de cet état d’esprit qui nous change du marasme de tous les coronavirus, au propre et au figuré.
« Ce match nous a offert un spectacle, un jeu, mais réussi également l’enjeu échoué par la politique et les médias. Il peut y avoir de la grandeur même dans les petits détails.
En plus, c’était sincère et authentique.
La preuve : à la fin du match, et malgré la défaite, nos joueurs, marocains, ont montré un esprit sublime d’acceptation ; ils ont regardé le public dans les yeux en applaudissant ! C’était cequi restait à faire après un bon match, une réelle performance, une beauté », a écrit Mounir Serhani dans sa chronique 34 du N° 879 de l’hebdomadaire marocain, La Vérité (17-23 décembre 2021).
 Il faut dire aussi que la finale qui s’est déroulée entre l’Algérie et la Tunisie n’a pas démérité, non plus, et s’est placée dans le même esprit et dans la même éthique que le premier, même si le début du match a été marqué par une virilité de bonne compétition, et non de bonne guerre.
Les deux équipes étaient extrêmement motivées, surtout à ce stade de la compétition, mais toujours dans les règles de l’art sportif !Toutefois, sur l’après-match, sans être un fieffé défenseur de Kaïs Saïed ni un adepte inconditionnel de sa politique, j’ai été fort intrigué par le commentaire d’un collègue et ami, lui un ancien voisin de Kaïs Saïed, dans lequel il note : « Voilà aussi un chef d'État qui, au lieu de remercier la sélection de son pays, rien que pour l'encourager après qu'elle a atteint la finale d'une compétition arabe, s'empresse, d'abord, de féliciter le président du pays qui a battu le sien.
Tout cela parce que ce dernier est le seul de par le monde à le soutenir...enfin, presque... Et la souveraineté...et l'honneur national...et l'orgueil... dont il parle... Certes, ce n'est que du sport... mais son peuple et son drapeau, d'abord... ».
Quant à moi, dans le respect absolu de l’avis de mon collègue, il me paraît logique de féliciter un collègue président dans un tel contexte, surtout qu’il venait de quitter notre pays ; cela ne me semble en rien affecter la souveraineté ni l’honneur national.
Il s’agirait plutôt du même esprit constaté sur le terrain où les joueurs en défaite vont féliciter les gagnants.
C’est effectivement cela le sport, et ce n’est pas que du sport… C’est avec de telles civilités qu’on pourrait éduquer la citoyenneté aux valeurs de la communauté concordante et solidaire. 
Quant aux joueurs nationaux, il reviendra au Président de la République de les accueillir à leur retour pour leur signifier notre estime et son encouragement.
Bref, il faudra peut-être que tout le monde se mette à la bonne pratique sportive, et d’abord les politiques ! 

Economique Jawhara FM

jmc
Voir tous les PODCASTS

PODCASTS

Economica du jeudi 15 Février 2021

Economica

Economica du jeudi 15 Février 2021

L'artisanat tunisien : La plupart des sociétés se trouvent dans une situation critique, 40% ont déjà déposé la clé sous la porte

Business News du lundi 15 Février 2021

Business News

Business News du lundi 15 Février 2021

Les préparatifs du ministère du Commerce pour le mois de Ramadan

Business News du lundi 18 Janvier 2021

Business News

Business News du lundi 18 Janvier 2021

Le taux de change du jour

Journal Info 07h00 du lundi 18 Janvier 2021

Journal Info

Journal Info 07h00 du lundi 18 Janvier 2021

Protestations nocturnes : 50 éléments arrêtés dont un enfant

  Economica du lundi 18 Janvier 2021

Economica

Economica du lundi 18 Janvier 2021

Les répercussions du Confinement total et ciblé sur l'économie tunisienne

Economica du mardi 12 Janvier 2021

Economica

Economica du mardi 12 Janvier 2021

Appréciation du Dinar tunisien par rapport au dollar

voir tous les sondages

sondage

Pensez-vous que la situation épidémiologique va s'améliorer ?

49%
59 votes
23%
28 votes
28%
33 votes
Nombre total de votes : 120 Retour Voter Voir le résultat
horoscope.jpg